mardi 12 avril 2016

Remorque porte voiture 1 essieux, éch 1/24 ème en Scratch.

J’ai réalisé cette remorque porte voiture en prévision d’un diorama, avec ma 2 cv cross comme véhicule remorqué.
J’envisage d’atteler cette remorque avec un fourgon Citroën type H « le tube ».
Cette future maquette sera bien sûr aux couleurs de ma deuche, blanc et bleu ciel et avec le logo du blog que vous êtes en train de visiter mais chuttttt secret de fabrication !! ceci étant mon  prochain montage.
Revenons donc à cette remorque, elle est à l’échelle 1/24 ème ( vous divisez la taille réelle par 24 tout simplement) de la marque En Modèle Réduit !!! Et oui cette pièce est en scratch.
Le scratch c’est qui ?Et c’est quoi ?

C’est qui !! La réponse est très simple, c’est moi (enfin un maquettiste).

C’est quoi !! c’est de  réaliser soi-même une maquette avec divers matériaux. Le maquettiste utilise ce qu’il veut comme matériaux (bois, carton, plastique………la liste est sans fin). Il est évident que le plastique est le plus souvent mis à l’épreuve. Cette méthode permet de réaliser son propre montage sa propre maquette. En somme un modèle unique, ce qui est plus plaisant à voir lors des expositions par exemple.




Pour réaliser cette remorque, j’ai en premier lieu fais quelques recherches sur la planète internet, histoire d’observer diverses photos sur  la constitution d’un plateau porte auto. Histoire de me donner une idée directionnelle.
Après j’ai choisi divers matériaux qui sont : 
- une plaque plastique type "tôle à petite structure en diagonale" ou "grille" de la marque SCHULCZ
- des baguettes plastique carrée de 3,2x3,2 mm
- des bandes de plastique de 6,3 mm de largueur & 0,25 mm d’épaisseur
- de la carte plastique d'une épaisseur de 1 mm
- une tige plastique ronde issue d'une grappe de maquette
- des roues d'une 4cv d'une maquette Heller
- du fil de cuivre de 0,8 mm de diamètre, 
- du câble tresser en cuivre de 1 mm de diamètre 
- du fil électrique de 1 mm de diamètre 
Ces deux derniers matériaux provenant d’un élément informatique décortiqué. 
- Ha j'oubliai aussi !! l’alu des dosettes d’une certaine marque de café bien connu de mon ami Georges..

C’est cela le scratch « Bonjour la récup ».


La base de départ consiste à réaliser un châssis, pour cela j’utilise la baguette section carré. Il est important d’avoir un bon équerrage sinon la remorque risque d’être vrillée.
Je complète ce rectangle avec deux autres baguettes positionnées judicieusement. (les dimensions se trouve sur les photos)


Après ce montage je colle les deux plaques qui supportent les voitures transportées. Pour cela j’utilise des bandes découpées dans la plaque de plastique  type « grille ».
Puis arrive un grand moment de solitude… l’aspect ne me convient pas trop !!!! Comment rendre cela un peu plus réaliste ? 

Bien sûr avec des petits trous.. Des petits trous, toujours des petits trous.

Comme le poinçonneur des Lilas me voila parti pour faire, sur ces deux plaques, 350 trous de 1 mm de diamètre. (oui oui vous pouvez les compter).
Mais ce sont des trous de 1ère classe !


Pour finaliser cette opération il est évident de bien ébavurer chaque trou, un par un, pour avoir un rendu acceptable. 
Une première approche en positionnant ma 2 CV cross sur ce plateau me convient très bien. 


Pour encadrer les plaques de roulement, je colle, de chaque côté des bandes plastiques.
Avec des découpes, pour les plaques intérieures, pour les longerons du châssis.


Pour la réalisation des gardes boues, j’utilise de la carte plastique de 1 mm, découpée en arrondi.

Je colle sur chaque demi-cercle de la bande plastique.
Sous le châssis, au niveau de l’emplacement du train de roulement, je colle des petites baguettes qui sont découpées pour permettre le passage de l’axe des roues. Ces deux pièces sont biseautées du côté du sens de roulement (indiquer par une petite flèche noire) et leur orifice obstrué par des carrés de bande plastique.


Lorsque ce montage pour l'essieu est correct (essai à blanc) je colle donc les gardes boues.


Toujours avec ma voiture à transporter, je vérifie l'esthétique de ce montage. Ça commence à ressembler à une remorque !

Maintenant, je passe à la partie de la flèche.
Elle est constituée de deux baguettes collées sous le châssis pour former un triangle.

À la tête de ce triangle je colle une plaque de plastique de 1 mm d’épaisseur, ceci pour relier ces deux baguettes.


Pour faire la tête de la flèche, j’utilise du plastique issu d’une grappe (rien ne se perd) d’un diamètre de 3,5 mm. Cette pièce est aplanie de part et d’autre, une partie et coller sur la flèche et l’autre partie est fraisée de manière à recevoir le futur crochet d’attelage.
Sur la partie supérieure je perce au diamètre 1 mm pour y fixer la poignée.


Maintenant que l’attelage est terminé je passe à la béquille de relevage.
J’utilise une tige ronde issue toujours d’une grappe, sur la partie supérieure je perce un trou de 1 mm pour loger la manivelle réalisée en fil de cuivre. J’utilise une pièce ronde, provenant d’une maquette d’un avion à l’échelle 1/72 ème, collé sur la partie inférieure pour former la roue.
La béquille est collée sur la flèche de ma remorque.


Pour réaliser les arceaux de sécurité longitudinaux je colle, sur les gardes boues, des petites plaques plastiques percées et sur le châssis même opération. Ces orifices ont un diamètre de 1 mm. Je mets en forme les arceaux et je les coupe à la bonne longueur et je viens les coller dans leurs logements.
À leur base, j’agrémente avec des écrous réalisés dans de la très fine baguette plastique. La même opération a été réalisée sur la tête de la flèche.


Ma remorque porte auto commence à avoir de la gueule.


Pour figurer les 2 plaques accès sur la remorque, j’utilise la plaque plastique type « grille » découpée à la bonne longueur. Ici aussi je perce encore des petits trous soit un total de 400 trous pour cette remorque.
Pour supporter les plaques lorsqu'elles ne sont pas utilisées je colle des bandes plastiques sur le châssis pour réaliser un support.
Je rajoute aussi au châssis des poignets réalisées en fil de cuivre et mis en forme.


Pour finaliser cette maquette, je réalise sur la flèche, un support pour la roue de secours. 


Maintenant je met en peinture la remorque.
J'utilise pour du XF-16 pour la remorque, pour les roues du X-32, pour l'essieux, la poignet, la manivelle du XF-56, les arceaux de sécurité du X-7. Toutes ces peintures sont de chez Tamiya.
La roulette en noir mat H 12 de chez Gunze.
Pour finir cette remorque je décide de l'équiper d'une plaque immatriculation ainsi que des feux de signalisation.
Donc je décide de réaliser le faisceaux. Pour cela j'utilise un fil Electrique de 1 mm de diamètre, celui-ci est issu déjà un faisceaux récupéré dans du matériel informatique.


Ce câble électrique de couleur orange parcours toute la remorque.
Côté flèche bien sûr il y a la tête électrique en noir, puis ce câble passe sous la remorque et viens finir de se brancher à la plaque d'immatriculation. Les feux de signalisations sont ceux d'une 2 CV.



Voici donc ma remorque terminée !!!


Terminée ? non pas tout à fait ! il me manque les Élingues.
Pour les réaliser j'utilise du câble de cuivre tressé issu d'une bobine électrique. Le crochet est constitué de fil de cuivre mis en forme. Et pour soigner la finition j'utilise de fine bande aluminium récupéré sur des capsules de café très connues plébiscitées par Georges Clooney.
Les élingues sont peintes en XF-56.


Pour fixer ces élingues à la remorque j'ai réalisé des anneaux en fil de cuivre et peint en H12.



Voila maintenant cette remorque est terminée. J'ai pris un grand plaisir à la réaliser.





il y a la 2 CV cross, la remorque et il ne restera plus qu'à monter le véhicule qui tractera cet ensemble.



une 2 CV France 3 qui tracte sa consœur



Et ma remorque, à l'echelle 1/24 ème, peut être utilisée pour d'autre maquette.


2 commentaires:

Laissez vos impressions...