vendredi 23 mars 2018

Présentoir lumineux pour les expositions de maquettes

L'idée m'est venue suite à l'exposition de Lyon-Bron, a laquelle je participe régulièrement avec mon club le C.A.C. . Je trouvais que ma scénette "Un Jour de GP à GROLAND" était trop basse, posée sur la table et vu son succès il me fallai chaque fois la mettre à hauteur des visiteurs pour qu'ils puissent en observer les détails. 
Donc la solution était de la mettre sur un présentoir ! 





Voici le schéma simplifié de ce présentoir lumineux. 


Il est composé d'un socle, de deux étagères et de six tubes cartons très rigides .
- Le socle de 65x50 cm est composé de 2 plaques collées (colle blanche) entre elles pour avoir 1 cm d'épaisseur.
- L’étagère N°1 de 65x24 cm épaisseur de 5 mm.
- L’étagère N°2 de 65x26 cm épaisseur de 5 mm.
- 6 tubes cartons (diam ext 4,2 cm, diam int 3,8 cm)
les P1 à P2 , 48 cm de H
les P3 à  P6, 24 cm de H.

J'ai voulu ce présentoir léger, rapide à monter et à démonter, stable et peu onéreux !
Pour ces critères j'ai utilisé du carton plume (env 10 € les 4 plaques de 5 mm d'épaisseur), des baguettes de bois récupérées sur une cagette de fruits  (0 €) (photo 1)  et des tubes en carton issu des supports des rouleaux de film alimentaire de la restauration (0 €) (photos 2).
J'ai collé les baquettes triangulaire entre elles pour obtenir des parallélépipèdes qui rentrent à l'intérieur des tubes en carton (photos 3 & 4).



Ces axes en bois vont être fixés à la verticale sur le socle (photo 5).
Sous le socle je colle des petites plaquettes en contre-plaqué percées d'un trou de 4 mm (photo 6). Ceci me permet de fixer ces axes au socle à l'aide de colle à bois et vis (photo 7 & 8).


Sur le socle, les pieds principaux P1 & P2 viennent s’emboîter sur les axes en bois (photo 9).
Des pots de peinture tamiya sont collés sur le socle où viendront s’emboîter les pieds P3 & P4 (photo 10).
Pour éviter des dégradations sur les angles du socle (le carton plume n'aime pas trop les chocs) j'ai collé à chaque angles des plaquettes en contre-plaqué (photo 11).


Sur les pieds P1 & P2 j'ai collé des bagues en carton pour soutenir l’étagère N°1 et sur P2 j'ai percé un trou pour faire passer le câble d'éclairage de l’étagère N°2 (photo 12).
Sur l’étagère 1 j'ai percé deux trous du diamètre des pieds, pour permettre leur passage. L'étagère vient en buter sur les bagues et j'ai fixé une réglette d'éclairage composée de 48 led (photo 13).
Pour l’étagère N°2 j'ai fixé des axes en bois qui viennent se loger dans P1 & P2. J'ai laissé l'axe qui vient se loger dans P2 sous forme de triangle pour le passage du câble électrique (c'est plus discret) et j'ai fixé sur une baguette une deuxième rampe de led, la baguette est collée sous l’étagère N°1 (photo 14).



Premier montage à blanc (photos 15 à 17) et c'est à cette étape que j'ai décidé de rajouter une rampe d'éclairage sous l’étagère 1 .
Pour avoir un meilleur soutient de l'étagère 2 j'ai rajouté des pieds P5 & P6.


Car sans cette source de lumière il y avait une trop grande zone d'ombre, l'étagère 1 est bien éclairée mais le socle dans sa partie arrière est dans la pénombre (photo 18 & 19)



Avec deux rampes de lumière mon présentoir procure une meilleure visibilité et un fond blanc en carton plume réfléchi cette luminosité. Pour agrémenter la présentation je rajoute un plateau tournant ce qui rend l'ensemble plus attrayant (photos 20 & 21)  











Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez vos impressions...