jeudi 7 janvier 2021

Diorama vue en coupe longitudinale d'un Garage éch 1/24 "Garage Grimaud..."


Voici un pas à pas de la réalisation d'un diorama en coupe d'un garage.
J'ai débuté celui-ci en mars 2020 et vous pourrez suivre sa réalisation en fonction de son avancement qui sera, j'en conviens très bien, très long dans le temps.



Images de conception 3D

Pour réaliser mon diorama, mon fils Alexandre a réalisé des images en 3D en lui fournissant les indications de mon futur projet. Ceci m'a permis de concrétiser visuellement ce que j'avais dans ma tête.
Mon idée de diorama était très simple... Une vue éclaté d'un garage des années 1970.
Pour moi ce garage, en vue de coupe, se trouvait dans un vieux hangar.
Parmi les critères les plus important pour ce diorama en scratch :
- sa dimension pour pouvoir être placé dans ma vitrine
- sa dimension pour être présenté lors des expositions
- avoir un éclairage intérieur
- avoir un coup de revient très faible. 

La surface de sa base est de 73 x 25 cm, cela me permet de placer ce diorama  dans ma vitrine.
 Cette dimension me permet aussi, pour les expositions, d'avoir une longueur correcte et de me facilité son transport dans une caisse.
Les poutres vont me permettre de placer un éclairage et de supporter la moitié d'une toiture.







Les Murs

 Le coup de revient est un critère essentiel, j'utilise donc du carton de protection qui permet de protéger divers articles sur des palettes de transport. Ce carton recyclé a la particularité d'avoir un aspect crépi et cela, vous en convenez que pour un mur, c'est  parfait ! 


J'ai tracé puis coupé au cutter trois plaques identiques de 59 x 20 cm, chaque plaque a une épaisseur de 4 mm. J'ai réalisé trois grandes baies vitrées afin d'avoir une vision de mon garage sous différents angles, notamment pour des prises de vues photographiques.
Pour la découpe des baies vitrées j'ai d'abord réalisé un gabarit qui m'a permis de faire les traçages des ouvertures et des encadrements. 


 


J'ai réalisé, avec ce même carton, les murs du futur bureau, avec bien sûr la découpe pour l'emplacement des baies vitrées et de la porte d'entrée.



Pour matérialiser mon projet j' ai placé ces éléments muraux sur une feuille de papier aux dimensions de la base puis j'ai ajouté quelques éléments qui viendront prendre place sur ce futur diorama. Notamment des véhicules et de l'outillage.



Cette première vision va me permettre d'apporter quelques modifications éventuelles.
Par exemple placer une pompe à essence à l'entrée du garage, le nombre de véhicules à l’intérieur de l'atelier, la configuration du bureau, l'emplacement des établis...



 


Pour réaliser le vitrage  j'ai collé des feuilles de plastique transparent, provenant de divers emballages alimentaires, entre les plaques de cartons. J'ai agrémenté celui-ci par des baguettes plastiques de chez Evergreen de 0.25 x 1,5 mm peintes en alu pour représenter les structures des encadrements des fenêtres.


Dans la plaque du milieu j'ai pratiqué 4 saignées en prévision du câblage électrique pour l'éclairage. Puis j'ai collé les plaques entre elles, avec de la colle à bois dite "colle blanche".

Avec un emporte pièce, j'ai percé la vitres et effectué à l'aide d'un cutter quelques traits pour figurer une vitre brisée par des jets de pierre. Sans doute que cette dégradation fut réalisée par des vilains garnements. 




La peinture du mur et des encadrements des fenêtres est réalisée avec de la peinture Pébéo à l'aide d'un rouleau utilisé notamment pour les loisirs créatif.
Sur la baie vitrée du milieu j'ai laissé une fenêtre en position ouverte. Les fenêtres sont agrémentées de leurs poignets.
 





Le Bureau 

Ce bureau mesure 14 x 10 cm, ce qui représente environ une surface de 8 m carré à l’échelle 1. Il est proportionnel à l'ensemble.
Les baies vitrées sont assez grandes pour avoir une vision intérieure assez correcte. Je vais bien sûr détailler l’intérieur et y ajouter l’éclairage. 

Dans ce bureau je placerais du mobilier et sans doute le patron à son bureau et son client. 



La porte, de dimension proportionnelle à une figurine, est réalisée avec de la carte plastique de ma boite à rabiot et les renforts en baguette Evergreen. 
Les barillets des verrous sont des bois de cure dents et les verrous sont réalisés avec de la carte plastique. 



Pour représenter le carrelage j'ai utilisé le fond d'une boite de fromage dont je ne citerai pas la marque. 
Rien ne se perd tout se recycle dans le scratch !
Cette plaque est coupée au dimension de ce local, sans oublier le passage de la porte.


Au dessus du bureau va se trouver une mezzanine ou je placerais divers objets en relation avec ce garage, une sorte de débarras !
J'ai utilisé du carton, puis j' ai collé des touillettes en bois pour représenter son plancher.
Pour lui donner un aspect assez vieux et usé j'ai appliqué des huiles pour la protection du mobilier  de jardin en bois, produit qui dormait dans une armoire au fond de mon garage ! 


Après un bon séchage de cette huile j'ai appliqué des jus de chez Tamiya , d'abord le noir puis le gris. Ce résultat me convient très bien. 



Pour les couleurs du bureau je me suis inspiré des couleurs des murs en blanc et bleu  de mon garagiste .
 Le garage  "Granoux"
 37 rue Granoux dans le 4 ème à Marseille.
Un peu de pub pour un mécanicien très très compétent me fait plaisir.

Pour les baies vitrées, même méthode que les vitres sur le mur précédent.


Sur le plancher j'ai tracé les joints du carrelage puis je l'ai recouvert d'un film transparent adhésif pour simuler la brillance du carrelage.  
Sur la porte peinte en bleu les verrous sont fixés ainsi que la poignée.


J'ai renforcé l'angle extérieur du bureau avec une baguette en L que j'ai peinte en gris acier agrémenté de bandes obliques jaunes, sécurité oblige !
Au plafond du bureau j'ai placé l'éclairage constitué d'une led.




Voici quelques photos du bureau qui me permettent de mieux matérialiser son futur aspect général, notamment avec des figurines, du matériel ainsi que des véhicules. 




Les Murs latéraux

 Le côté droit 

Ce pan de mur est la partie arrière de mon garage vue en coupe longitudinale . 


Sa structure est la même que le mur latéral, il est constitué de 3 plaques de carton.
Sur la plaque du milieu j'ai réalisé une saignée pour le passage du câblage électrique de l'éclairage de rue. Sur les plaques intérieures et extérieures j'ai effectué une découpe pour placer une porte.


Cette porte est constituée de plusieurs touillettes en bois. Elles sont collées sur le carton avec de la colle à bois. Sa dimension est proportionnelle à une figurine 1/24.
Pour lui donner un effet "usagé" j'ai passé, comme pour la mezzanine, une couche de protection bois V33 puis de la peinture bleu France de chez Zéro-Paint, celle-ci est appliquée vulgairement au pinceau brosse puis après quelques minutes essuyée avec du papier absorbant. Ce bleu France est la couleur de mon R8 Gordini de chez Heller que j'ai déjà montée, peut être viendra t'elle dans ce futur diorama ?



Pour finir la porte, j'applique un jus noir de chez Tamiya toujours essuyé au papier absorbant. Il ne me reste plus qu'à placer les verrous et la poignée.


Pour agrémenter cette face murale extérieure peinte en blanc, j'ai placé une publicité peinte sur ce mur, réalisée sous forme de décalque. Je vous invite à consulter mon article 
J'ai rajouté un lampadaire et la plaque de rue "Rue O'Fadoli", car ce garage se trouve à Marseille !
Cette plaque est un décalque appliqué sur une carte plastique de 1 mm avec ses 4 vis de fixations réalisés avec des têtes d'aiguilles. 
Je vais aussi rajouer une boite aux lettres et peut être un panneau indicateur de direction
 "Les Calanques".   



Le côté gauche

Ce mur représente, toujours en vue de coupe, l'entrée du garage. Avec la fenêtre du bureau et ses volets en bois ainsi que le coté gauche de la porte d'entrée du garage, porte présentée  repliée en position ouverte.
 

La fenêtre est constituée des vitres, réalisée avec la même méthode que les baies vitrées, l'armature de cette fenêtre avec des baguettes plastiques peintes couleur bois.


Ce pan de mur est constitué, pour l'épaisseur, de trois plaques de carton. Dans la plaque du
milieu j'ai réalisé une coupe pour permettre le passage des fils électriques du lampadaire.
les sous bassements, de la fenêtre et du mur, sont réalisés toujours avec ce carton de recyclage dans lequel j'ai tracé avec une pointe fine en métal les joints des "pierres de Cassis".



Les supports des fenêtres dans le mur sont réalisés avec de la baguette métallique de 1 mm de diamètre. Cette baquette me sert aussi à réaliser la barre de fermeture des volets. Pour la poignée de fermeture et aussi les charnières des volets j'ai utilisé le métal des capsules de café, capsules très appréciées par mon ami Georges ! 


Voici l'aspect général de mon pan de mur pour l'entrée de mon garage, reste plus qu'à le fignoler. 


Pour moi ce garage est aussi le siège de l'écurie de compétition "E.M.R Racing".
j'ai donc appliqué son logo entre le volet et la porte du garage.
Cette écurie participe aux championnats de 2 Cv cross et si vous souhaitez la découvrir je vous invite à consulter mon article la concernant "Un jour de GP à GROLAND"



Pour agrémenter le pan de mur j'ai réalisé une peinture murale publicitaire
 concernant le nom du garage.
Cette peinture est réalisée sous forme de décalque,
 je vous invite à consulter mon article concernant la réalisation de décalques

En premier lieu, j'imprime les logos sur une feuille de papier normale, ce qui me permet de faire différents essais, de police, de taille, de couleurs et d'écritures.


Apres avoir choisi, dans ces différents critères,
 je réalise les décalques que j’applique sur le mur.
Avant la pose j'ai passé une couche de Klir sur le pan de mur, 
cela permet une meilleure adhérence.
Après l’application des décalques et un séchage complet de ceux-ci
 je passe une couche de vernis Mat pour faire disparaître l'effet de brillance et fondre dans la masse les décalques sur le mur.
La pente du toit est recouverte de bois, comme d'habitude avec des touillettes !
Qui seront patinées .


Voici quelques détails qui font le charme et la réalité d'un diorama.

- La plaque de rue "Rue PASTAGA"
- Le panneau indiquant les heures d'ouverture
(horaire au bon vouloir du patron).
- La ferronnerie de la porte avec sa poignée de fermeture.





Dans quelques jours, la suite ...












Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez vos impressions...